À propos de nous

Notre équipe

L’IDDPNQL compte sur une équipe pluridisciplinaire, cumulant plusieurs années d’expérience dans les différents domaines du développement durable :

Michael Ross, Directeur

Innu de la Première Nation d’Essipit, Michael détient un baccalauréat en biologie de la faune et une maîtrise en ressources renouvelables de l’Université McGill, où il a analysé l’impact des éoliennes sur la migration des oiseaux de proie. Après avoir œuvré comme biologiste au sein de sa communauté pendant trois ans, Michael s’est joint à l’IDDPNQL afin de travailler à la protection des droits et à la défense des enjeux des Premières Nations. D’abord engagé à titre de chargé de projet, il est devenu directeur en 2012. Il a traité, entre autres, des dossiers fauniques, de planification territoriale, de géomatique, de foresterie, et des études sur l’occupation et l’utilisation du territoire, en plus d’assurer la saine gestion de l’équipe et l’administration de l’organisation.


Alain Bédard, Conseiller stratégique

D’origine huronne-wendat, Alain détient une maitrise en biogéosciences de l’environnement et un baccalauréat en aménagement et environnement forestiers de l’Université Laval. Membre de de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, il dispose d’une expérience diversifiée, ayant accompli des mandats pour Environnement Canada, Parcs Canada, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune et le Conseil de la nation huronne-wendat. Au cours de sa carrière, il a pu travailler sur des sujets tels que l’aménagement forestier, les évaluations environnementales, l’application de lois, les enjeux des Premières Nations et la conservation des ressources. Chargé de projet à l’IDDPNQL de 2011 à 2016, Alain a travaillé à l’analyse de divers dossiers, notamment des lois, règlements, politiques et autres en lien avec l’environnement et les ressources naturelles. Il a entre autres travaillé à la réalisation de différents projets, formations et ateliers en lien avec les forêts, les mines, les normes de certification, les matières résiduelles, la consultation et la planification stratégique et communautaire. Maintenant conseiller stratégique depuis 2016, Alain assume un rôle-conseil au sein de l’Institut tout en continuant d’effectuer des projets stratégiques pour les Premières Nations.


Sarah Zammit, Coordonnatrice aux consultations

Originaire de Marseille, en France, Sarah détient une licence en géographie et un master en environnement. Avant son arrivée à l’IDDPNQL, elle a réalisé des mandats en gestion de l’environnement et en développement durable, dans le milieu municipal et industriel. Elle a, entre autres, travaillé au sein de la Fédération québécoise des coopératives forestières, où elle a accompagné des coopératives forestières dans leurs démarches de certification ISO 14001. Chargée de projet à l’IDDPNQL depuis 2013, Sarah suit et analyse les dossiers forestiers et miniers. Elle a ainsi travaillé sur le dossier de l’uranium et sur les tables de discussions entre les Premières Nations et le Gouvernement du Québec sur la consultation et l’accommodement en milieu forestier. Elle occupe le poste de coordonnatrice aux consultations et aux accommodements depuis juin 2016.


Marie-Hélène Beaudry, Chargée de projet en développement durable

Ayant grandi à Montréal, Marie-Hélène détient un baccalauréat en géographie et est en voie de compléter une maîtrise portant sur l’enseignement des questions autochtones dans les cours de géographie des Cégeps. Chargée de projet à l’IDDPNQL depuis 2013, Marie-Hélène a d’abord travaillé sur la gestion de l’eau puis sur l’archivage des connaissances traditionnelles par la cartographie participative. Elle a aussi développé des projets en lien avec les espèces en péril et à haute valeur culturelle, ainsi qu’avec les habitats fauniques. Elle a entre autres développé des outils éducatifs et de sensibilisation en partenariat, animé des ateliers dans les écoles et dans des camps jeunesse et supervisé la production d’un livre en 6 langues à l’intention des élèves du primaire. Elle s’implique activement pour le développement de nouveaux projets à l’IDDPNQL, entre autres en efficacité énergétique.


Catherine Béland, Coordonnatrice en planification

Après avoir grandi sur la Côte-Nord, Catherine a complété un baccalauréat et une maîtrise en sciences de l’environnement, spécialisée en écosystèmes aquatiques. Elle a réalisé des mandats au sein de divers organismes environnementaux et institutions universitaires, notamment l’Agence Mamu Innu Kaikusseht, le Comité ZIP Côte-Nord du Golfe, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et des conseils régionaux de l’environnement. Elle a ainsi développé des plans de gestion par bassin versant, des outils éducatifs et de sensibilisation et animé divers comités de concertation, en plus de participer à des suivis terrain et à des collectes de connaissances. Catherine s’est jointe à l’IDDPNQL en 2014 en tant que chargée de projet et a collaboré avec six Premières Nations pour l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’adaptation aux changements climatiques, en plus de co-organiser un forum sur le même thème. Depuis juin 2016, elle occupe le poste de coordonnatrice en planification.


Janek Vollant, Conseiller en efficacité énergétique

Innu de la communauté Uashat mak Mani-Utenam, Janek détient un D.E.C en sciences humaines et un D.E.C professionnel en techniques d’aménagement cynégétique et halieutique. Pour acquérir de l’expérience dans son domaine d’études actuel, il a travaillé pendant 4 étés comme assistant de la protection de la faune. Il s’est également impliqué comme animateur jeunesse dans le cadre du camp Shipek mak Shipu, tenu dans sept communautés innues. Il s’est joint à l’équipe de l’IDDPNQL en mai 2015 et a travaillé sur différents projets en lien avec les espèces en péril et la protection des habitats fauniques. Il travaille actuellement en efficacité énergétique pour le programme Éconologis qui dessert les communautés Anishnabe, Innues et Mi’qmaq.


Antoine Maranda, Chargé de projet en planification

Détenteur d’un baccalauréat en géographie ainsi que d’une maîtrise en aménagement du territoire et développement régional, Antoine s’est joint à l’équipe de l’IDDPNQL en novembre 2015 pour entamer divers projets de planification stratégique. Ayant su transposer ses connaissances en planification communautaire ainsi qu’adapter son expérience en gestion de projet et animation d’ateliers au contexte des Premières Nations, il s’est rapidement avéré un atout considérable pour l’équipe de planification. Passionné par la géomatique, il aspire à bonifier la dimension cartographique des différents projets de l’IDDPNQL.

 


Katherine Tremblay, Chargée de projet en gestion des matières résiduelles

Ayant grandi sur la rive sud de Québec, Katherine a complété son baccalauréat en environnements naturels et aménagés à l’Université Laval en 2016. Elle y a effectué ses stages en gestion des matières résiduelles et travaillé sur des projets de mise en valeur du territoire. Katherine s’est jointe à l’équipe de l’IDDPNQL en mai 2016 à titre de chargée de projet en gestion des matières résiduelles, afin d’entamer un projet de portrait régional sur le sujet. Ses visites fréquentes des communautés permettent d’avoir une vision régionale des enjeux liés à la gestion des matières résiduelles et d’avoir l’expertise nécessaire pour les soutenir dans le domaine. Elle travaille aussi à développer des outils d’aide à la sensibilisation et à la mise en œuvre de programmes en gestion des matières résiduelles pour les Premières Nations.


Marie-Pier Amyot, Chargée de projet en consultation

Originaire de Québec, Marie-Pier détient un D.E.C technique en bioécologie, un baccalauréat en biologie, ainsi qu’une maîtrise en aménagement du territoire et développement régional. Elle possède une expérience diversifiée en environnement, de par la réalisation de divers mandats pour des organisations telles que Bassin Versant Saint-Maurice, Environnement Canada, l’Université Laval et le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Depuis juillet 2016, Marie-Pier travaille à l’IDDPNQL en tant que chargée de projet aux consultations et aux accommodements.

 


Joëlle Guérin, Chargée de projet en consultation

Native de Chicoutimi, Joëlle réside depuis bientôt 9 ans dans la communauté innu de Mashteuiatsh. Joëlle détient un baccalauréat en géologie. Elle a complété sa formation universitaire à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) où elle a poursuivi aux études supérieures à la maitrise en ressources renouvelables. Joëlle a travaillé dans les domaines de l’exploration minière, de la géotechnique et de l’environnement avant d’être appelée à soutenir les Premières Nations dans l’évaluation des impacts relativement à l’implantation de projets miniers sur leur territoire. Les expériences de travail de Joëlle l’ont appelée à parcourir différentes régions du Québec et ainsi fréquenter plusieurs communautés autochtones au Québec. Joëlle s’est jointe à l’IDDPNQL en juillet 2016 en tant que chargée de projet aux consultations au sein de l’équipe consultation coordonnée par Sarah Zammit.


Catherine Lortie, Responsable aux opérations et aux communications

Catherine s’est joint à l’IDDPNQL en juillet 2016 afin de soutenir l’administration et de développer différents projets de communication et d’utilisation des médias. Forte de son expérience en gestion de projets et en utilisation de la technologie à des fins diverses, elle aura pour mission de faire rayonner l’Institut au sein des Premières Nations ainsi qu’ailleurs en plus de coordonner les opérations au quotidien. Elle est détentrice d’un baccalauréat en psychologie, d’une maîtrise en sciences pharmaceutiques et d’un doctorat en médecine expérimentale.

 

 


Jason Fournier, Chargé en projet en planification

Originaire de la Côte-Nord, Jason est titulaire d’une maîtrise en sciences de l’environnement et d’un baccalauréat en développement social. Il possède aujourd’hui une expertise alliant planification stratégique, développement et gestion de projets. Jason a réalisé différents projets touchant à la foresterie communautaire et autochtone ainsi qu’à la participation des parties prenantes à la protection du territoire. Au fil des ans, il a coordonné la mise en place d’un plan de développement économique ainsi que la création d’un commerce de proximité en alimentation de type coopératif. Il occupe le poste de chargé de projet au sein de l’équipe de planification.

 


Danielle Linnen, Avocate

Avocate bilingue, Danielle travaille à la défense des droits autochtones, environnementaux et de justice sociale. À titre de conseillère juridique, elle assiste les communautés des Premières Nations au cours des négociations et de la mise en œuvre des ententes sur les répercussions et les avantages en plus de leur offrir des avis juridiques dans le domaine des ressources naturelles.

Danielle a pratiqué comme avocate dans un cabinet boutique où son principal champ d’expertise était de conseiller ses clients autochtones, tant issus des Premières Nations que les Inuits, sur des questions opérationnelles en droit des affaires. Avant de travailler en droit autochtone, Danielle a œuvré comme chercheuse juridique en droit international de l’environnement au Secrétariat de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (ONU).

Danielle est titulaire d’un Baccalauréat en droit et d’un diplôme de Juris Doctor de l’Université de Montréal ainsi que d’un Baccalauréat en développement international et en études environnementales de l’Université McGill.


Andréanne Ferland, Chargée de projet en changements climatiques

Andréanne détient un baccalauréat en sciences environnementales de l’Université McGill ainsi qu’une double maîtrise en écologie internationale et en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke. Passionnée par la protection de la biodiversité et le bien-être des populations humaines, elle a réalisé divers mandats en environnement et en recherche au Québec et à l’international. Elle a notamment travaillé en Argentine sur la sélection d’habitats par le cougar ainsi qu’au Vietnam où elle agit à titre de conseillère en environnement auprès de coopératives. À l’IDDPNQL, Andréanne travaille actuellement sur un projet portant sur la vulnérabilité des logements face aux événements climatiques extrêmes, en collaboration avec des partenaires issus des Premières Nations et d’institutions de recherche.


 Nathalie Hardy, Adjointe administrative

Innue de la communauté de Mashteuiasth, Nathalie travaille auprès des Premières Nations depuis plus de 17 ans.  Elle fût secrétaire au secteur de la petite enfance à la CSSSPNQL et par la suite au département des finances comme commis au soutien administratif. Elle a donc eu l’occasion d’être directement en contact avec les gens, de visiter des communautés et aussi d’apprécier différentes cultures. Nouvellement arrivée à l’IDDDPNQL pour de nouveaux défis, elle pourra partager ses connaissances des Premières Nations au reste de l’équipe.

 


Vous pouvez contacter les membres de notre équipe en appelant au 418 843-9999 ou en écrivant à l’adresse courriel info@iddpnql.ca.

Vous voulez vous joindre à notre équipe? Consultez les offres d’emploi ou de stage.